Contrôle épidémiologique : un circuit spécifique

Contrôle épidémiologique : un circuit spécifique

 

 

Annoncé vendredi 28 février, le passage au niveau 2 du programme de contrôle épidémiologique a conduit le CHSF à consolider son circuit spécifique pour la prise en charge des cas suspects de personnes atteintes du Coronavirus Covid-19. Ce nouveau dispositif s’appuie sur l’implantation d’une annexe séparée des urgences.

Cette nouvelle annexe a été installée dans le voisinage du service d’accueil et de traitement des urgences. Elle accueillera les cas suspects de personnes présentant des symptômes associés au Coronavirus Covid-19. Elle sera opérationnelle d’ici la fin de la semaine pour la prise en charge des patients en ambulatoire.

Dans ce dispositif de prise en charge différenciée, le SAMU-SMUR occupe un rôle central. Il est demandé à toute personne présentant des symptômes (toux, fièvre, gêne respiratoire) de contacter le 15.

En Essonne, la régulation du SAMU-SMUR 91 permettra d’orienter vers le CHSF la majorité des cas suspects vers le circuit hospitalier de prise en charge. En effet, le CHSF fait partie des 4 établissement de 2ème ligne de la grande couronne Ile-de-France aux côtés du CHR René Dubos (Pontoise – 95), du CH André Mignot (Versailles – 78), du GHSIF (Melun- 77).

Les patients disposeront d’un horaire de rendez-vous. Les patients prélevés attendront leurs résultats dans l’annexe. Pour les patients qui se présenteraient aux urgences sans avoir contacté le 15, un circuit différencié est également en place. Ils seront directement orientés vers l’annexe.

1

 

Back-To-Top