3ème semaine de Plan Blanc Cyberattaque : point de situation

3ème semaine de Plan Blanc Cyberattaque : point de situation

Le CHSF achève la troisième semaine du plan blanc résultant de la cyberattaque. La situation de l’établissement et l’organisation de la gestion de crise sont marquées par 5 caractéristiques principales.

5 communications hebdomadaires
Une communication régulière est assurée. Trois cellules de crise générales sont organisées chaque semaine afin de rendre compte des avancées et prendre des décisions.
Par ailleurs, la direction informe l’Agence Régionale de Santé de l’évolution de la situation au cours de deux points hebdomadaires.

Près de 600 patients hospitalisés
L’activité de notre établissement se poursuit. Les urgences (adultes/pédiatriques/obstétriques) restent ouvertes et accueillent des patients qui se présentent d’eux-mêmes, pour évaluation, diagnostic et orientation. La Maison Médicale de Garde reste ouverte de 9h à minuit. Les patients dont l’état de santé relève de soins critiques sont adressés par le SAMU 91 dans d’autres établissements du 91, 94 et 78.
Avec près de 600 patients hospitalisés (soit une centaine de plus que la semaine précédente), le CHSF assure ses missions de santé publique avec l’appui et la solidarité territoriale des établissements de santé franciliens.

Solidarité inter-établissements
Dans le cadre de cette solidarité inter-établissements, une trentaine de membres du personnel paramédical du CHSF ont accepté de renforcer les services d’urgences, de pédiatrie et de médecine du CH d’Arpajon (CHA). En parallèle, un à deux médecins urgentistes du CHSF partent régulièrement en renfort au CHA et au Groupe Hospitalier Nord Essonne. Notre cellule de gestion des lits transmet deux fois par jour notre capacité en lits disponibles aux établissements de notre territoire de santé car le CHSF peut recevoir des patients stabilisés dans ses services cliniques.

Visibilité des plannings de consultations et des hôpitaux de jours
L’activité des consultations et des hôpitaux de jour se poursuit avec un mode de fonctionnement qui devrait s’améliorer au cours des prochaines semaines puisque les plannings de rendez-vous ont pu être récupérés

Progression des travaux informatiques
Les équipes informatiques, épaulées par des experts venus en renfort, progressent sur les tâches structurantes pour sécuriser notre système d’information. Leur travail porte également sur le déploiement d’un dispositif de protection des postes informatiques très performant (EDR). Grâce à ces actions, l’accès aux e-mails et un accès filtré à Internet seront disponibles dans les prochains jours.

 


Le cellule de crise rend hommage à la résilience du personnel du CHSF et à son professionnalisme. Aucun incident patient n’est survenu grâce à la mobilisation de chaque membre du personnel. Notre communauté hospitalière donne une nouvelle fois la preuve de ses qualités et de son engagement pour la sécurité des soins.

Back-To-Top
Back-To-Top

MESSAGE AUX USAGERS DU CHSF

Le plan blanc du Centre Hospitalier Sud Francilien (CHSF) a été déclenché dimanche 21 août 2022 en raison d’une cyberattaque.  Les mesures mises en place pour assurer la sécurité des patients ont pris effet rapidement grâce au professionnalisme, à la réactivité du personnel hospitalier et à la solidarité des établissements de santé franciliens. Toutes les consultations et les soins programmés en hôpital de jour restent assurés.L’activité obstétricale de l’établissement se poursuit. Le fonctionnement du bloc lourd n’est pas interrompu.Nos urgences restent ouvertes. Une orientation y est assurée.Pour les soins non urgents, notre Maison Médicale de Garde est ouverte de 9h à minuit, 7 jours sur 7. Vous pouvez contacter le standard de l’hôpital au 01 61 69 61 69 qui vous mettra en relation avec le spécialiste qui vous suit ou pour toute autre question.
Merci de venir en consultation avec votre dossier médical (les résultats de vos examens d'imagerie et vos analyses de biologie médicale).

Il est constaté des désistements de patients programmés (en consultation ou au bloc) ce qui pénalise le suivi de nos patients. En cas de doute, notre patientèle est invitée à prendre contact avec le standard de l’hôpital (01 61 69 61 69) qui les mettra en relation avec les secrétariats de spécialités.