Unités de soins intensifs et réanimation néonatale

Unités de soins intensifs et réanimation néonatale

  • Chef de service : Dr Michèle GRANIER
  • Chef de Pôle : Dr Adrien MAY
  • Cadre de Pôle : Mme Marie-Pierre SPENGLER
  • Cadres de santé : Mme Anne BRANDICOURT, Mme Nathalie GALAND et Mme Caroline COUTAREL

Les unités de réanimation et soins intensifs du service prennent en charge les nouveau-nés prématurés ou nécessitant une réanimation à la naissance (détresse respiratoire, anoxie périnatale sévère, syndrome malformatifs, infections materno-foetales).

Les nouveaux-nés grands prématurés pris en charge par ces unités sont ceux dont le terme de naissance est inférieur à 32 semaines d’aménorrhée et le poids de naissance inférieur à 1500g.

Dans ces unités, des lits mères-enfants permettent d’accueillir 24h/24 l’un des deux parents.

Des pratiques inscrites dans le programme NIDCAP

Depuis 2009, les équipes de puériculture du service suivent le programme de formation NIDCAP («Neonatal Individualized Developmental Care and Assessment Program» ou «Programme Néonatal Individualisé d’Evaluation et de Soutien du Développement) en collaboration avec le service du Pr HAUMONT à Bruxelles. Ce programme a pour but d’optimiser le développement neuro comportemental de ces enfanst nés trop tôt en réduisant leur stress et en répondant à leurs besoins spécifiques en collaboration avec leur famille.

Des locaux décorés pour mieux accueillir les parents avec le soutien de la Fondation des Hôpitaux de France

Pour mieux accueillir les parents au cours de la période d’hospitalisation de leur enfant, l’artiste-peintre Nathalie BIBAS a été invitée par les équipes de néonatalogie à concevoir des décors peints.

Ces décors ont été réalisés dans le cadre d’une première tranche au cours de l’été 2013. Il s’agit de 40 panneaux (18 en néonatalogie, 10 en réanimation et 12 aux soins intensifs). La Fondation des Hôpitaux de France a permis leur réalisation en co-finançant le projet à hauteur de 50%.

L’artiste-peintre a été invitée en 2014 à compléter ces décors afin de créer une continuité entre les différentes unités de soins du service. La Fondation des Hôpitaux de France a également co-financé cette seconde tranche.

Back-To-Top