Médecine néonatale

Médecine néonatale

  • Chef de Pôle : Dr Adrien MAY
  • Cadre de Pôle : Mme Marie-Pierre SPENGLER
  • Chef de Service : Dr Michèle GRANIER
  • Cadres de santé : Mmes Anne BRANDICOURT, Nathalie GALAND et Mme Caroline COUTAREL

Classé centre périnatal de type III, le service de néonatalogie du Centre Hospitalier Sud Francilien assure la prise en charge des nouveau-nés nécessitant des soins spécialisés liés à la prématurité ou à d’autres pathologies.

5 unités spécialisées

Le service compte 5 unités de prise en charge spécialisées.

– Unités de réanimation néonatale, de soins intensifs de néonatalogie et de néonatalogie

Les unités de réanimation et soins intensifs du service prennent en charge les nouveau-nés ayant besoin d’une assistance technique ou dont l’état clinique est instable (urgences néonatales). L’unité de néonatalogie héberge les nouveau-nés ne faisant plus l’objet de soins d’urgence mais nécessitant une surveillance continue.

– L’unité Kangourou

Hébergée en maternité, l’unité Kangourou  permet d’éviter la séparation précoce en favorisant le lien parents-enfant. Elle a été créée particulièrement pour les bébés prématurés, mais elle peut également concerner aussi d’autres pathologies.

– Unité parents-enfants

L’unité parents-enfants représente la dernière étape du séjour hospitalier avant le retour à domicile. L’équipe accompagne les parents vers l’autonomie.

Soins de développement

Les soins de développement comportent un ensemble de stratégies environnementales et comportementales destinées à favoriser le développement harmonieux du nouveau-né prématuré.

L’équipe de néonatalogie du Centre Hospitalier Sud Francilien a intégré en 2009 le programme de formation « NIDCAP », en partenariat avec le CHU Saint Pierre de Bruxelles.

Ce programme encourage l’utilisation des soins de développement de façon précoce, intégrée dans les soins quotidiens (médicaux ou infirmiers), centrée sur l’enfant et ses parents et individualisée en tenant compte de sa réponse comportementale.

Concrètement, ce programme se traduit par l’observance de pratiques contribuant à   :

– une diminution des stimuli nocifs,

– une diminution globale du niveau lumineux (avec la création d’un cycle jour/nuit),

– une diminution du bruit lié au matériel et au personnel,

– une limitation des manipulations par un regroupement des soins,

– une limitation des procédures douloureuses.

La rétinopathie du prématuré (ROP)

La rétinopathie du prématuré est une anomalie de la vascularisation de la rétine, responsable de la majorité de séquelles visuelles, pouvant conduire à la cécité. Elle est responsable de 6 à 20 % de malvoyance chez l’enfant. Son dépistage est indispensable chez les grands prématurés nés avant 32 semaines d’aménorrhée et/ou de poids inférieur à 1500 g.

Le dépistage permet le traitement précoce de la rétinopathie afin d’éviter l’évolution de la maladie.

Le service assure ce dépistage par télé-expertise grâce à l’utilisation de la RETCAM. Il s’agit d’une transmission par réseau sécurisé vers la Fondation Rothschild. Ce centre expert, partenaire du service, procède à l’analyse de l’imagerie médicale fournie.

Lactarium a usage interne 

Le service de néonatalogie du Centre Hospitalier Sud Francilien héberge un lactarium à usage interne. Ce lactarium recueille et traite que les dons personnalisés de la mère pour son propre enfant hospitalisé dans l’établissement.

Ce lait maternel est « pasteurisé ». Ce traitement permet d’appliquer une procédure de contrôles et de traçabilité assurant la sécurité et le suivi du lait maternel.

Le lactarium à usage interne apporte deux principaux bénéfices :

– il offre aux enfants la possibilité de bénéficier au maximum du lait pasteurisé de leur mère plutôt que du lait de femme lyophilisé ou congelé ou du lait industriel pour prématuré ;

– il permet de ne plus jeter les excédents de lait maternel. 

Le réseau pédiatrique de suivi des nouveau-nés vulnérables

Depuis fin 2004, le service développe un travail en réseau avec les médecins pédiatres du département de l’Essonne mais aussi avec les médecins volontaires des autres départements pour lesquels ce service, classé centre périnatal de type III, peut être sollicité (sud Seine-et-Marne et sud Val-de-Marne).

A l’initiative du service, des réunions mensuelles sont organisées pour tenir informés les médecins pédiatres des protocoles de soins appliqués.

Des pédiatres libéraux du département, ayant suivi une formation, assurent, par des consultations spécifiques, le suivi des enfants à risque accueillis par le service. Les médecins généralistes et les médecins de la Protection Maternelle Infantile (PMI) formés peuvent également effectuer ce suivi.

Une implication active dans le réseau « Périnat IF Sud »

Le service est membre du réseau Périnat IF Sud. Ce dernier regroupe les établissements publics et privés de l’Essonne, de l’ouest du Val-de-Marne et du sud de Seine-et-Marne. Les professionnels de santé de ville de ce territoire sont également partie prenante.

Les professionnels de santé et établissements membres du réseau veillent à mener des actions coordonnées pour améliorer l’orientation précoce et la prise en charge des femmes enceintes vers des structures adaptées en fonction du risque médical, psychologique et social (grossesses normales et  pathologiques).

Une consultation génétique adossée au service

Le service propose une consultation de génétique assurée par le Pr Judith MELKI. Cette consultation consiste à évaluer la probabilité pour un couple de transmettre une maladie génétique à son futur enfant.
Rattachée à l’Inserm, l’équipe de recherche en génomique humaine du Pr MELKI a identifié deux nouveaux gènes facilitant le diagnostic de « l’arthrogrypose » (conduisant à des déficiences motrices sévères ou au décès in-utero). Les travaux se sont appuyés sur 31 familles volontaires (dont certaines suivies par les équipes du Pôle Femme, Mère, Enfant du Centre Hospitalier Sud Francilien).

Pathologies prises en charge

Réanimation néonatale

Soins intensifs de néonatalogie

Néonatologie

Unité kangourou

Consultations de suivi des nouveau-nés vulnérables

Lactarium à usage interne

Dépistage par télémédecine de la rétinopathie du prématuré

Intervention en salle de naissance et examens pédiatriques systématique des nouveau-nés en maternité

Consultations anténatales dans l’unité de grossesse à risque

L’équipe médicale autour du Dr Michèle GRANIER

PH : Drs DE OLIVEIRA, LAKHDARI, LE FOULGOC, MAYEUR, MERHI, RAZAFIMAHEFA

Praticiens Attachés : Drs BELLAHCENE, MOUSSA ABDALLAH, N’GUYEN

Assistant spécialiste : Dr BERODY

Infos Complémentaires

Localisation

Hôpital Sud Francilien – 116, Bd Jean Jaurès – 91100 Corbeil-Essonnes
– Consultations : Pôle A (rez-de-chaussée)
– Unités de réanimation néonatale, soins intensifs de néonatalogie, de néonatalogie : Pôle A (1er étage)
– Unité Kangourou : Pôle A – Maternité (3ème étage)
– Unité Parents/enfants : Pôle A (4ème étage)

Consultations

Prise de rendez-vous :
– Consultation antenatale ;
– Consultation de suivi de néonatalogie ;
– Consultation génétique (Pr Judith MELKI).
Tel : 01 61 69 81 45 (lundi, mardi, jeudi vendredi de 9h à 12h et de 14h à 16h)

Capacité d'accueil

– Médecine néonatale : 6 berceaux
– Soins Intensifs de néonatalogie : 10 berceaux
– Réanimation néonatale : 12 berceaux
– Unité parents/enfants : 12 berceaux
– Unité Kangourou (maternité) : 12 lits

Visites et accompagnants

Le service est ouvert aux parents 24h/24.

Hébergement destiné aux parents

Le service peut mettre à disposition des chambres mères-enfants en cas de domiciliation éloignée de l’hôpital (s’adresser à l’équipe)

Notre service
en images

Back-To-Top