Recherche

Recherche

Une dynamique de recherche bien en place

 

5 points forts :

– Une Commission de recherche clinique regroupant l’ensemble des spécialités impliquées dans la recherche ;
– Un Centre investigateur de premier rang avec plus de 50 études nouvelles ouvertes chaque année et plus de 60 publications annuelles émanant de la communauté médicale ;
– Une unité de recherche clinique composée d’une responsable administrative, de 3 Attachés de Recherche Cliniques (ARC) et d’un statisticien ;
– Des locaux dédiés d’une superficie de 250 m2 dans l’enceinte de l’hôpital Sud Francilien (RDC – Pôle C) se composant de salles de consultations, d’une salle de technicage, de bureaux, d’une salle d’attente ;
– Un engagement important dans la recherche médicale et paramédicale avec la promotion de Projets Hospitaliers de Recherche Médicale (PHRC) et Paramédicale (PHRP).

Des moyens dédiés à la recherche

Ces moyens se traduisent par :
– un accompagnement financier du Ministère de la Santé sous forme de crédits MERRI versés en fonction du nombre de publications, d’essais cliniques et d’étudiants externes accueillis les années précédentes.

– une équipe dédiée à la recherche avec 5  Attachés  Clinique (ARC) dont 3 ARC ayant des missions transversales et 2 ARC mis à disposition par l’APHP dédiés aux maladies infectieuses et à l’hématologie.

– des services à vocation hospitalo-universitaire avec le concours de 3 Professeurs des Universités Praticiens Hospitaliers (PUPH) :
– endocrino-diabétologie ;
– génétique pédiatrique ;
– neurologie.

Des partenariats actifs
Le Centre Hospitalier Sud Francilien entretient des liens de partenariats étroits avec des acteurs importants en matière de recherche de la région Ile-de-France :

l’Assistance Publique Hôpitaux de Paris (AP-HP) au travers d’accords de coopération avec les Hôpitaux Universitaires Paris Sud ;
l’Université Evry Val-d’Essonne avec des conventions de recherche ;
– l’association Evry Sciences et Innovation qui regroupe le Centre des Matériaux de Mines ParisTech>, l’École Nationale Supérieure d‘Informatique pour l‘Industrie et l’Entreprise, Genopole, Télécom Ecole de Management, Télécom SudParis, l’Université d’Evry-Val-d’Essonne.

Il est promoteur de programmes de recherche en qualité de :

– Membre fondateur du Centre de Recherche Clinique et Translationnelle Sud Francilien (CRCT) ;
– Membre du Dispositif Territorial de Recherche et de Formation en Psychiatrie Paris Sud > (DRTF Paris Sud)

La recherche paramédicale

critical-nurse

Avec 3 projets financés à ce jour par le Programme Hospitalier de Recherche Infirmière et Paramédicale, le CHSF fait partie des établissements reconnus pour son dynamisme en matière de recherche paramédicale. L’année 2015 a été marquée par le prix de l’innovation décerné aux journées francophones de la recherche en soins d’Angers. Elle a également mis à l’honneur les équipes du SMUR du CHSF dont deux communications ont été primées au congrès des urgences 2015.

L’été 2016 a été marqué par la publication des travaux de recherche conduits par l’équipe paramédicale de SMUR dans la revue Américaine « Critical Care Nurse » (numéro d’août). Ces travaux de recherche sont axés sur la préparation des seringues électriques. Ils sont soutenus par le Programme Hospitalier de Recherche Infirmière et Paramédicale.

RAPPORT D'ACTIVITE

53 nouvelles études de recherche ont été engagées en 2016 par les équipes du CHSF. Ces nouvelles études consolident notamment les liens avec notre partenaire Génopôle. A titre d’exemple, une thérapie génique anti-drépanocytaire est à l’étude à partir du sang placentaire d’enfants nés à la maternité du CHSF. Une étude génétique a également pu être lancée (avec le concours du service de néphrologie) afin d’évaluer la corrélation entre pré-éclampsie sévère et mort foetale in utero ou fausses-couches à répétition…
Il convient de signaler que 30% de ces nouvelles études visent une application industrielle (pharmaceutique ou autre). Les scores de l’établissement sur lesquels se fondent l’attribution d’aides publiques (au titre des Missions d’Enseignement, de Recherche, de Référence et d’Innovation) atteignent un seuil élevé. Sur la période 2012 – 2015, 370 publications (SIGAPS) ont été dénombrées et 5 265 patients ont participé aux recherches menées par l’établissement de 2013 à 2015. Le dynamisme des équipes du CHSF en matière de recherche a permis d’obtenir une dotation de 1,2 millions d’euros en 2016…

Back-To-Top