Groupement hospitalier de territoire

Groupement hospitalier de territoire

 

Le Centre Hospitalier d’Arpajon, le Centre Hospitalier Sud Essonne (Dourdan – Etampes) et le Centre Hospitalier Sud Francilien se sont engagé dans la voie d’un Groupement Hospitalier de Territoire (GHT) dans le respect de l’autonomie de chaque établissement. Par ce groupement, les trois établissements entendent mettre en place une stratégie solidaire et équilibrée de partenariat afin de garantir un égal accès aux meilleurs soins en tous points du territoire de santé : des zones rurales du sud Essonne aux espaces urbains d’Arpajon, de Corbeil-Essonnes et d’Evry.

Applicable depuis le 1er juillet 2016, la convention constitutive du « Groupement Ile-de-France Sud » inscrit les principes retenus par les trois établissements partenaires pour développer leurs activités au cours des 10 prochaines années.

Ces principes sont déclinés dans un projet médical partagé basé sur cinq principaux leviers d’action :

mieux articuler l’offre de soins notamment celle se rapportant aux affections de longue durée (comme la cancérologie avec la création d’une fédération),

optimiser l’utilisation des plateaux technique par le partage de la charge de travail (tout particulièrement dans le domaine de l’imagerie et de la biologie médicale),

promouvoir l’accès à un parcours de soins cohérent en garantissant une prise en charge graduée à chaque habitant du territoire de santé,

développer l’attractivité des établissements membres par du temps médical partagé (contribuant à faire face aux difficultés de recrutement dans certaines disciplines),

faire converger les systèmes d’information des établissements partenaires pour faciliter les échanges et la télémédecine.

Les trois établissements du Groupement Hospitalier de Territoire Ile-de-France Sud travailleront en étroite collaboration avec l’EPS Barthélémy Durand dans le domaine de la santé mentale ainsi qu’avec la Fondation « Santé services » pour développer ensemble l’hospitalisation à domicile.

Ils s’appuieront sur l’expertise des services de pointe et sur l’innovation médicale des équipes des hôpitaux universitaires Paris-Sud (AP-HP) grâce à une coopération renforcée.

Cette stratégie commune est conforme aux orientations du Schéma Régional de Santé. Ce dernier retient comme axe prioritaire la valorisation de l’offre de proximité de la grande couronne dans un contexte marqué par un taux de fuite vers la capitale estimé à 40% dans certaines disciplines.

A moyen terme, un rapprochement avec le Groupement Hospitalier de Territoire du Nord Essonne (Orsay, Juvisy, Longjumeau) confortera cette démarche qui renforce la proximité et organise le recours. Les voies et les moyens d’une coopération renforcée avec ce GHT dans quatre filières de soins (périnatalité, cancérologie, santé mentale et urologie) sont actuellement à l’étude. Cette réflexion englobe également les systèmes d’information des établissements concernés. La mise en place d’interfaces informatique puis des choix convergents en matière d’infrastructure de systèmes d’information devrait faciliter le travail en commun des équipes hospitalières.

Back-To-Top