22 juin 2017 : 16ème journée nationale de réflexion sur le don d’organes

22 juin 2017 : 16ème journée nationale de réflexion sur le don d’organes

En  France, plus de 20 000 patients sont en attente d’un organe. Faute de donneur, seuls 28% des patients demandeurs peuvent bénéficier d’une greffe. Se positionner en faveur du don est un acte qui permet de sauver des vies !

Depuis le 1er janvier 2017, la loi de bioéthique affirme trois grands principes : le consentement présumé, l’anonymat et la gratuite du don.

Toute personne est également en droit d’exprimer son refus (total ou partiel) en s’inscrivant sur le registre national des refus ou encore en confiant sa position à un proche (par écrit ou de vive voix).

A l’occasion de la 16ème Journée nationale de réflexion sur le don d’organes, l’équipe de coordination du Centre Hospitalier Sud Francilien, vous invite à échanger sur ce thème. Le Dr Elsa BROCAS, médecin coordinateur et son équipe paramédicale animeront, jeudi 22 juin de 13h30 à 16h30, un stand à l’accueil central de l’hôpital Sud Francilien (Porte T – 40, Av. Serge Dassault – 91100 Corbeil-Essonnes).

Back-To-Top